Commentaires fermés sur Les secrets d’un entretien d’embauche réussi

Les secrets d’un entretien d’embauche réussi

Publié par | 29 novembre 2011 | Emploi aux Antilles

emploi aux Antilles solution d'embauche

L’entretien est la seconde étape à passer avant l’embauche.

Il faut savoir que les recruteurs reçoivent en général 80 à 100 candidatures pour un poste à pourvoir, et n’invitent au final que 4 ou 5 personnes en entretien d’embauche. En d’autres termes, être invité à un entretien d’embauche est déjà une certaine réussite pour le candidat. Reste maintenant à savoir emballer le recruteur qui n’attend plus que cela.

Quelques astuces avant, pendant et après l’entretien d’embauche

Avant d’aller à l’entretien, posez-vous quelques questions :

Quel type de personne aimeriez-vous rencontrer si vous étiez le recruteur ? Une personne timide, tendue et surexcitée ou plutôt quelqu’un de réfléchi, souriant, calme et intéressant ?

Qu’est-ce que vous avez de si intéressant à vendre ? Qu’est-ce qui fera que le recruteur prendra une décision en votre faveur ? Qu’est-ce que vous penseriez de vous-même si vous étiez à la place du recruteur ? Etc. Il s’agit d’un excercice assez simple, qui vous procurera pourtant des résultats assez surprenants, au niveau de l’état d’esprit à avoir lors de l’entretien.

Ensuite, il faudra aussi apprendre à bien préparer son corps, apprendre à placer le ton de votre voix au même niveau que celle de votre interlocuteur, apprendre à bien serrer la main etc. L’entrée est également un élément clé, voire une arme à exploiter. En effet, il faut savoir que ces quelques secondes peuvent être fatales, car le recruteur aura du mal à se défaire de sa première impression. Ne négligez donc pas cette première approche.

Lorsque vous êtes devant le recruteur, placez vos documents sur vos genoux, car vous n’êtes pas chez vous. Cette petite humilité ne pourra que le toucher. Attention cependant à ne pas tout faire tomber par terre, au risque de passer pour un maladroit dès l’entretien. Ensuite, évitez de couper la parole de votre interlocuteur. Lorsque celui-ci vous pose l’éternelle question « Avez-vous des questions ? », ne répondez jamais par non, mais plutôt par un oui franc et dynamique, suivi d’une ou deux questions bien préparées. Vous donnerez ainsi l’impression d’être intéressé et motivé par le poste. Bref, l’idée est que le recruteur se dise « là, j’ai la bonne personne pour ce poste ».

Lorsque l’entretien est terminé, n’hésitez pas à demander la suite s’il ne vous a rien dit, et offrez de rester à son entière disposition. Dites au revoir en regardant dans les yeux et en plaçant votre plus beau sourire, laissez-vous raccompagner, remerciez une dernière fois, et tournez les talons fièrement. Par la suite, remerciez par email.

Be Sociable, Share!

822 consultations totales, 1 aujourd'hui